Covid-19: jubilé et nouveau départ ?

Paru le 20/03/2020 dans Pour

« La guerre » au virus Covid-19 laisse, déjà, de vilaines blessures, entreprises fermées, chômage massif, indépendants en déroute. Certaines blessures deviendront séquelles avec des secteurs d’activités probablement sinistrés. On pense au tourisme ou au transport aérien. Les appels à l’aide se multiplient et l’Etat ; assureur en dernier recours (avec le contribuable) ; multiplie les mesures de soutien. L’urgence commande et nécessité fait loi !

Outre les actions d’urgence destinées à limiter la casse, il va falloir penser un plan de relance. Une relance immédiate pour sauver des entreprises, des jobs, des activités par un coup de « boost » à court terme et puis, une action de long terme permettant de répondre à nos faiblesses structurelles, à la fragilité de nos chaînes d’approvisionnement, aux défis climatique et de biodiversité.

Je propose les trois mesures suivantes :

Premièrement, à court terme, « le redémarrage » visant à soutenir la consommation et à relancer l’activité en accordant 500 € à chaque adulte et 250 € à chaque enfant de l’Union européenne sous forme de chèques (chèque-repas, chèque-textile, chèque-travaux, chèque-culture et chèque-tourisme).  Ces chèques aideront, à la fois, les citoyens de l’union et, à la fois, les entreprises particulièrement touchées comme les restaurants, les magasins de bricolage, les indépendants, le textile, les musées, cinémas, théâtres et les opérateurs touristiques. Ces chèques ne pourront servir qu’à des dépenses au sein de l’UE et ne pourront pas être déposés sur des comptes en banque. Leur durée de validité sera strictement limitée. Ils seront financés par un emprunt de l’UE, intégralement souscrit par la Banque centrale européenne (BCE) et les banques centrales nationales (BCN) pour les pays hors zone euro, pour une durée perpétuelle à taux zéro. Il s’agit d’une mesure de soutien de  ± 185 milliards € qui ne sera donc pas remboursable. Ces chèques ne pourront en aucun cas être déposés sur des comptes en banque ou être dépensés en dehors du territoire européen.  Les entreprises, indépendants, prestataires qui recevront ces chèques pour paiement de leurs biens et services pourront se faire rembourser auprès de l’institution émettrice qui elle-même les présentera à l’encaissement auprès de l’Etat lui-même financé par l’UE. Le cas échéant, cette mesure peut-être doublée par l’octroi du même montant – sans endettement – aux Etats membres pour aider directement les entreprises ou les citoyens.

Deuxièmement, à moyen terme, les mesures structurelles visant à répondre à nos faiblesses structurelles et au défi climatique. Les Etats membres qui le souhaitent pourront bénéficier d’un droit de tirage équitable auprès de la BCE selon la même technique de l’emprunt perpétuel à taux zéro de la BCE et des BCN, pour financer les investissements publics et les aides aux investissements de la transition énergétique et écologique.

Enfin, troisièmement, une action de désendettement drastique des Etats sera menée de manière équitable en convertissant les dettes publiques achetées par la BCE suite aux crises de 2007-2008 et 2010-2011 en dette perpétuelle à taux zéro. Il s’agit d’une annulation de 2600 milliards d’euros de dette publique détenue par notre Banque centrale détenue à 100% par les Etats membres de l’UE.

A l’heure où il est clairement établi que nous devons collectivement trouver des solutions à la pandémie, aux dérèglements climatiques et à la disparition de la biodiversité, il est temps de faire un jubilé de nos dettes passées, de lancer une réelle solidarité européenne en adoptant des mécanismes sains de financement de notre nouveau départ et d’adopter de nouvelles règles permettant de sortir des carcans budgétaires dans la rigueur de gestion du bien public et du bien commun. Ce nouveau départ collectif ne saurait exclusivement reposer sur la dette publique au sens traditionnel du terme et exclusivement sur les épaules des contribuables. Ce serait inéquitable, immoral et  inefficace.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close